Accueil > L’ACTUALITÉ > L’actualité locale > ACHAN : RIEN A L’HORIZON POUR LES PREMIERS DE CORVEE !

ACHAN : RIEN A L’HORIZON POUR LES PREMIERS DE CORVEE !

mercredi 2 juin 2021, par Admin UL CGT Bagnolet

Le 18 mai les salariés de Auchan sont venus nombreux au rendez-vous qu’ils s’étaient fixés pour rencontrer les clients, dénoncer leurs conditions de travail, ainsi que le mépris du groupe Mulliez à leur égard.

Ces salariés de la grande distribution, qui ont pourtant été plébiscités depuis le début de la crise sanitaire, n’ont même pas bénéficié de la contrepartie de leur investissement pendant la pandémie. Leur NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) n’a abouti qu’à une maigre hausse des salaires de 0,8%.

Pourtant, la Holding Auchan présente des chiffres qui donnent le tournis : 2 milliards d’euros versés aux actionnaires, 500 millions d’euros encaissés en aides publiques et 1478 milliards d’euros de bénéfices ! Des résultats qui n’ont pas empêché la direction de supprimer plus de 2900 emplois à temps plein !

Au milieu des produits ménagers et des surgelés, les salariés ont scandé des mots d’ordre faisant le lien entre emplois, salaires et intérêts des clients : fermeture des services après -vente, automatisation des caisses, suppression des espèces sont autant de dégradations des conditions de travail pour les salariés de qui on exige davantage de polyvalence.

Dans la grande distribution, l’objectif est de supprimer un maximum d’emplois en faisant travailler les clients, ce qui affaiblit la qualité de service, pour faire grossir les profits et les dividendes aux actionnaires.

Clients, salariés, même combat !

C’est le slogan qu’ont décidé de continuer de marteler les salariés de Auchan, lors de nouveaux temps forts prévus dans les semaines à venir.