Accueil > L’ACTUALITÉ > L’actualité nationale > Manifestation nationale des chômeurs et précaires 2016

Manifestation nationale des chômeurs et précaires 2016

lundi 28 novembre 2016, par Admin UL CGT Bagnolet

Manifestation nationale des chômeurs et précaires 2016
Samedi 3 décembre 2016 14 heures Place Stalingrad à Paris.


Tous les ans depuis décembre 2003 les chômeurs manifestent le 1er samedi de décembre. L’origine de la première manifestation concernait la prime de Noël. Les choses ont bien changé, aujourd’hui c’est 11 millions de personnes sans emploi en France et autant de personnes vivant largement en dessous du seuil de pauvreté. Soit près de 1/3 de la population Française qui n’a pas le droit de vivre dignement. LES PRIVÉ-E-S D’EMPLOI SONT ATTAQUÉ-E-S DE TOUTES PARTS PAR LE MEDEF, premier pourvoyeur du chômage en France avec la multiplication des « plans de départs volontaires » et des ruptures conventionnelles. MEDEF qui creuse le déficit de l’UNEDIC par le gel des contributions et qui bloque les négociations UNEDIC en refusant la taxation des contrats courts. PAR LE GOUVERNEMENT qui aide le patronat à démanteler le service public de l’emploi : avec la fermeture des agences de Pôle Emploi l’après-midi, avec la dématérialisation des relations entre Privés d’Emploi et l’Administration, les radiations qui vont bon train, PAR LES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ ETAT / RÉGIONS / ASSOCIATIONS qui à travers la loi El Khomri, le CPA, la loi zéro chômeur de longue durée et le plan 500 000 formations, rétablissent un « livret ouvrier numérique » pour contrôler les mouvements de main d’œuvre et imposer des reconversions non souhaitées aux demandeurs d’emploi de longue durée. PAR LES BANQUES qui harcellent les pauvres avec des agios et autres frais inventés pour engraisser ceux qui ont tout. Par les agences immobilières qui refusent de loger celui qui n’a pas grand-chose. Par les fournisseurs d’énergie qui choisissent de voir des enfants avoir froid au profit de leurs actionnaires. Par les caisses de Sécurité sociale et Allocations diverses qui n’ont qu’un rôle de cache misère. Par tous ceux que nous ne citerons pas, tellement la liste est longue…
Participer à la manifestation des privés d’emploi et précaires c’est s’investir : contre le chômage contre la domination du capital, contre la misère pour un emploi pour tous, pour la dignité de chacun avec des moyens pour vivre