Accueil > L’ACTUALITÉ > L’actualité nationale > Contre la répression syndicale à Paris

Contre la répression syndicale à Paris

vendredi 16 novembre 2018, par Admin UL CGT Bagnolet

Nos deux camarades de la Ville de Paris, Christian Garnier et Jean-Jacques Picot, font l’objet d’une sanction d’une exceptionnelle gravité suite à l’action menée contre le siège du parti macroniste en mai dernier. L’administration parisienne a en effet décidé leur mise à la retraite d’office, soit une révocation déguisée qui va plonger nos deux camarades dans une situation financière dramatique.

Le combat n’est pas perdu. Des courriers de recours ont été adressés par nos camarades à la maire de Paris.

Pour soutenir leur démarche, nous vous demandons de reprendre massivement la motion ci-jointe en l’adressant à anne.hidalgo@paris.fr (copie au syndicat de nos deux camarades : cgt.ftdneea@gmail.com), et de diffuser le plus largement possible le présent message pour faire grandir la campagne de soutien.

Plus d’information sur la situation de nos camarades et la campagne de soutien sur le site de la fédération CGT des services publics.